• Accueil
  • Actualités
  • Visite au Mali d’Ulf KÄLLSTIG : Mali-Folkecenter a présenté des réalisations innovantes à la délégation du diplomate

Visite au Mali d’Ulf KÄLLSTIG : Mali-Folkecenter a présenté des réalisations innovantes à la délégation du diplomate

12 février 2023

  • Par
  • Webmaster MFC
  • 2023

Visite au Mali d’Ulf KÄLLSTIG : Mali-Folkecenter a présenté des réalisations innovantes à la délégation du diplomate

En visite au Mali, le Directeur Afrique de l’Agence suédoise de développement international (ASDI), a découvert quelques initiatives novatrices réalisées par Mali-Folkecenter Nyetaa (MFC).

Le diplomate, accompagné d’une délégation de l’Ambassade de la Suède a rencontré Mali-Folkecenter Nyetaa et l’entreprise Emicom. Cette visite a été l’occasion pour le Directeur et la délégation de découvrir quelques projets innovateurs axés sur les emplois verts. Parmi lesquels, le Centre d’innovation pour le développement de l’entrepreneuriat rural (CIDER) ; Yeratube et le prototype de solution technique à énergie durable, développée par le MFC pour assister les coopératives de femmes dans la transformation du beurre de karité.

Le CIDER est un partenariat public-privé entre l’Institut polytechnique rural de formation et de recherche appliquée ( IPR/IFRA)  de Katibougou et des entreprises privées maliennes évoluant dans l’innovation digitale. Il vise à développer les capacités entrepreneuriales des jeunes sortants de l’IPR dans l’innovation agricole. Cet incubateur est soutenu par MFC pour promouvoir les solutions digitales appliquées à l’agriculture au Mali.

Yeratube, une plateforme de communication et d’informations dédiée à la promotion des startups du Mali a également été présentée aux hôtes du jour. L’objectif de la plateforme, c’est de donner plus de visibilité aux startups maliennes et faciliter leur mise en relation avec les investisseurs à travers une base de données et des informations de qualité.

Faciliter le quotidien des femmes

Parmi les initiatives exposées, une en particulier a retenu l’attention des visiteurs : une baratte mise au point avec le soutien de Mali-Folkecenter par un artisan autodidacte. Cette petite révolution a amélioré la productivité et la transformation du karité au Mali. En 6 minutes, cette machine transforme 80 kilogrammes d’amandes en beurre de karité. Ce qui équivaut à une journée de travail manuel de quatre femmes.

L’ONG en accord avec le concepteur réfléchit au processus de prototypage et de brevetage de l’invention envie d’une large vulgarisation et faciliter le quotidien des coopératives de femmes productrices et transformatrices de karité. Au Mali, la production et la transformation du karité est largement dominée par les femmes.

Selon Dr. Ibrahim Togola, le Président du Conseil d’Administration de l’ONG Mali-Folkecenter Nyetaa, ces solutions technologiques offrent beaucoup d’opportunités pour l’emploi des femmes et des jeunes notamment en milieu rural. Aussi, ces innovations contribuent au renforcement de la résilience des communautés face aux effets des changements climatiques.

« Résultats satisfaisants »

En plus de Mali-Folkecenter, le diplomate suédois a visité les réalisations de l’entreprise Emicom, spécialisée dans la fabrication et la vente de machine d’irrigation utilisant le solaire. Cette visite a mis en évidence les domaines de collaboration et synergies possibles entre Mali-Folkecenter et Emicom. Notamment en matière de conservation de produits agricoles. Emicom développe des chambres froides alimentées par le solaire pour la conservation de produits agricoles comme la pomme de terre ou d’autres produits saisonniers dont la conservation cause beaucoup de difficultés et de pertes aux producteurs. « On a vu des réalisations sur la digitalisation et les emplois verts. Ce qui est très impressionnant. Les résultats attendus sont très satisfaisants », a témoigné Richard Bomboma, chef de la coopération à l’Ambassade de la Suède au Mali.

Pour rappel, le projet Innov-ReC est une initiative de Mali-Folkecenter Nyetaa, financée par l’Ambassade de la Suède au Mali. Il couvre cinq pôles de ressources locales à Bougouni, Mopti, Kayes, Kolokani, Sikasso et le technopôle de Bamako.

Actualités récentes