• Accueil
  • Actualités
  • Les villages des communes de l’ex-arrondissement de Sanankoroba dotés de PEDL

Les villages des communes de l’ex-arrondissement de Sanankoroba dotés de PEDL

4 janvier 2016

  • Par
  • Webmaster MFC
  • 2016

Les villages des communes de l’ex-arrondissement de Sanankoroba dotés de PEDL

Les collectivités territoriales de l’ex arrondissement de Sanankoroba, composées des communes rurales de Bougoula, Dialakoroba et Sanankoroba, dans la recherche d’une solution alternative pour une gestion durable des ressources naturelles, ont développé plusieurs mécanismes participatifs afin de permettre aux populations actives de prendre soin de leur cadre de vie. Ce processus avec l’appui de Mali-Folkecenter Nyetaa, à travers le projet de Gouvernance Environnemental Participative (GEP), financé par Sustanaible Energy du Danemark, a conduit à l’élaboration des Plans Environnementaux et de Développement Local (PEDL).

De ce fait, tous les trente-six (36) villages de la zone ont, avec l’accompagnement du partenaire, été dotés de Plans Environnementaux. Ainsi, les PEDL sont des plans d’actions qui font l’état des lieux des activités de développement durable qu’il faut pour les villages. Ils déterminent les rôles et responsabilités des acteurs impliqués ainsi que les périodes de réalisation souhaitées des activités.

Les PEDL ont été élaborés par les Groupes Environnementaux Locaux (GEL) et les Groupe Environnementaux Communaux (GEC) avec l’assistance des animateurs villageois et l’accompagnent de MFC Nyetaa à travers le projet Gestion Environnemental Participatif (GEP).

Ces PEDL ont été remis officiellement au Sous-préfet de la circonscription et aux autorités communales des trois communes, le jeudi 22 octobre 2015, dans la salle de conférence du Village SOS de Sanankoroba. C’était en présence du représentant du sous-préfet, des maires de trois communes et/ou leurs représentants, les présidents des GEL et GEC, de nombreux représentants d’ONG intervenant dans la zone, ainsi quela presse et des radios locales.

Recevant une copie des documents des mains du Présidents du GEC de Sanankoroba, Mamadou Zan Traoré, maire de Sanankoroba, s’est dit heureux de l’initiative qui s’inscrit dans la logique du développement durable de la commune. Ce document, contribuera à faciliter la tâche aux élus. Il a remercié le MFC Nyetaa pour son implication active et sa présence constante auprès des populations locales. Profitant de l’occasion M. Traoré a invité les populations des trois communes à une meilleure préservation de l’environnement.

Ahmadou Kané, secrétaire général de la mairie de Bougoula a fait un bref rappel historique de la longue et fructueuse collaboration entre les mairies des trois communes et MFC Nyetaa. Selon lui, les PEDL sont le résultat d’un travail laborieux mené par le projet GEP. Il a invité les autorités communales à tenir compte des PDEL lors de l’élaboration des PDSEC.

Les maires des trois communes, après avoir reçu les PEDL, se sont engagés à mettre en œuvre des activités énumérés dans les documents afin d’atteindre un développement durables des villages souhaité par tous.

Quelques témoignages

Zan Coulibaly (Maire de Bougoula)
« J’ai constaté le développement dans ma commune à travers la multiplication des activités génératrices de revenus mis en œuvre avec l’appui de MFC Nyetaa. Le projet a permis à l’amélioration du cadre de vie meilleure pour les habitants de la commune. Cela a contribué à diminuer la pression humaine sur les ressources naturelles. »

Seydou Doumbia (Président du GEC de Sanankoroba)
« Je souhaite la bienvenue à tous. Depuis des années, les GEC et les GEL travaillent avec le MFC à travers le GEP. Ce cadre a été le lieu pour tous de savoir qu’il existe un groupement qui œuvre dans la préservation de l’environnement »

Adama DOUMBIA Animateur et membre de GEC (commune de Bougoula)
« Ce cadre a été l’occasion pour les membres des GEC et pour les autorités de faire connaissance. Les PDEL sont l’aboutissement d’un long processus qui a débuté par la mise en place d’un cadre de concertation avec trois communes (les trois communes d’hier à aujourd’hui, les changements constatés, quelles solutions). Suite à cela, MFC est parti avec les informations cela a donné lieu à un autre cadre de concertation. Cela a abouti à l’élaboration d’un document. Pour remédier à la dégradation de l’environnement, des activités alternatives ont été proposées (exemple ; maraichage, apiculture, aviculture.)Pour une meilleure progression de l’activité, il fallait se mettre en groupe pour un meilleur partage de l’information»

Madame Kanté Koyan Bagayoko (Présidente de la coopérative Sinsibéré)
« L’activité des coopératives est essentiellement axée sur la protection de l’environnement. L’élaboration des PDEL leur facilite la tâche. Mes sœurs et moi formulons des besoins surtout en renforcement de capacité. Cela a été possible grâce à MFC Nyetaa. » 

Mr Nouhoum KEITA (ONG ERAD)
« J’ai été invité par la mairie de Sanakoroba et c’est ma toute première participation à une activité de MFC Nyetaa. Mais j’ai eu a observé beaucoup de résultats atteints par l’ONG sur le terrain. Je remercie les élus pour leur implication et je les invite à exploiter ce document élaboré. »
Diaratou Doumbia (Membre du noyau du projet Genre et Leadership, commune de Dialakoroba)
« Je remercie MFC Nyetaa à travers son projet Genre et leadership pour l’émergence des femmes dans différentes localités. Grâce au projet, les femmes sont bien impliquées dans la gouvernance locale et peut être plus dans l’avenir. »

Actualités récentes