• Accueil
  • Actualités
  • Innov-ReC : 125 enseignants formés à l’éducation environnementale dans quatre pôles de ressources locales

Innov-ReC : 125 enseignants formés à l’éducation environnementale dans quatre pôles de ressources locales

31 janvier 2023

  • Par
  • Webmaster MFC
  • 2023

Innov-ReC : 125 enseignants formés à l’éducation environnementale dans quatre pôles de ressources locales

Du 27 décembre 2022 au 1er janvier 2023, l’ONG Mali-Folkecenter Nyetaa a organisé une série de formations sur l’éducation environnementale à l’endroit de 125 enseignants du fondamental (I et II) des académies de Bougouni, Sikasso, Mopti et Kati.

« Le changement climatique est un problème qui se pose à tous les pays du monde », estime Abdoulaye Dao, enseignant au Centre d’Animation Pédagogique (CAP) de Nionzombougou dans le cercle de Kolokani. « La formation nous a permis de renforcer nos capacités. Nous allons faire la restitution dans nos classes respectives », ajoute-t-il. Comme monsieur Dao, 36 enseignants du fondamental des académie de Kati ont bénéficié de cet atelier de six jours qui s’est déroulé au lycée Mamby Sidibé de Kati. Les participants ont planché sur des thématiques liées à l’environnement, aux changements climatiques, à la gestion des ressources naturelles, à travers des exposés, des travaux de groupe et des sessions de restitution en plénière.

L’activité vise à mieux outiller les enseignants et par ricochet les enfants pour un développement durable au Mali. Elle est le fruit d’une collaboration entre Mali-Folkecenter Nyetaa et la Direction nationale de la Pédagogie en vue d’une meilleure appropriation des manuels d’enseignement sur l’éducation environnementale. Et s’inscrit dans la mise œuvre du projet Innov-ReC, qui couvre les pôles de ressources locales de Bougouni, Sikasso, Mopti, Kolokani et Kayes.

Sauvegarder les ressources naturelles

Mamadou Diallo, chef de la section sciences humaines à la Direction nationale de la Pédagogie (DNP)-Division des programmes scolaires, était l’un des facilitateurs de l’atelier de Kolokani/Kati. Il a apprécié à sa juste valeur l’activité qui vient renforcer le personnel enseignant sur le phénomène des changements climatiques et l’environnement plus globalement.  « Je remercie Mali-Folkecenter Nyetaa pour son accompagnement technique et financier. Nous souhaitons la pérennisation de cet accompagnement, le renforcement des capacités des enseignants pour réinvestir au mieux les compétences acquises aux élèves. Etat, ONG, société, il faut que chacun y participe », a-t-il exhorté.

Rappelons qu’il existe déjà un guide et un module sur l’éducation environnementale destinés au fondamental (I et II). Les ateliers ont consisté à familiariser le personnel enseignant avec ces outils et les sensibiliser sur l’ampleur des changements climatiques et sur la nécessité de préserver et sauvegarder l’environnement et les ressources naturelles.

« Ce n’est pas seulement le ministère de l’Education. Ce sont des défis qui nous interpellent tous. Nous devons conjuguer nos efforts pour qu’on puisse avoir les résultats escomptés », a rappelé Mamadou Diallo.

Les participants ont témoigné leur reconnaissance à Mali-Folkecenter Nyetaa et son partenaire financier, l’Ambassade de la Suède au Mali. Ils ont promis de faire des restitutions dans leurs classes respectives et au sein de la société pour une prise de conscience sur les effets néfastes des changements climatiques et sur les alternatives pour les atténuer.

Actualités récentes