Newsletter n°02 du 13/06/2006
Editorial

Chers amis, chers partenaires,
Le Mali, comme de nombreux pays de l'Afrique subsaharienne, souffre de la désertification. L'hydrométrie peu généreuse dans une grande partie de cette zone ne permet qu'un renouvellement lent de la végétation. Les populations des zones périurbaines exercent des pressions trop importantes sur leur environnement qui se traduisent souvent par des consommations de bois supérieures à ce que la nature peut produire. Le bois énergie représente 90% de la consommation énergétique du mali. On assiste donc à une déforestation de certaines zones.
On peut aussi expliquer l'avancée des zones arides par l'érosion éolienne des sols. En effet, les vents violents appauvrissent les sols en les érodant ce qui rend encore plus difficile le développement de la maigre végétation restante.
Conscient de ce danger qui guète notre pays, nous essayons de proposer plusieurs solutions pour contrer la désertification et la déforestation. Nous sommes ainsi entrain de promouvoir la filière pourghère qui permettra à terme de créer des plantations sur les terres dégradées qui limiteront l'emprise du vent sur les sols tout en participant au reboisement. Dans un même temps la promotion de foyers améliorés permet de diminuer grandement les consommations en bois des ménages, et donc de limiter l'empreinte écologique des grands centres urbains sur leur environnement proche.
Vous trouverez dans cette newsletter de nombreuses informations sur ces différents projets menés par MFC lors des dernières semaines.

Nous vous souhaitons à tous une bonne lecture.

l'équipe de rédaction de MFC
Sommaire

Que ce passe-t-il chez MFC ?
● L'huile à la place du gasoil
● Un moulin à huile!
● Electrification d'un Centre de Santé Communautaire
Les news de MFC Energy Environnement
De l'huile de pourghère à la place du gasoil

La bâchée Toyota diesel de MFC, utilisée pour se rendre sur les différents lieux de projets, a été convertie pour pouvoir fonctionner avec de l'huile de pourghère à la place du diesel. Ce véhicule vient donc s'ajouter à l'ancien pick-up Toyota qui fonctionne lui aussi depuis novembre 2001 avec cette même huile. Les modifications effectuées sont simples et n'ont demandé qu'une journée de travail à l'ingénieur de la compagnie Allemande Esbett. Cette transformation a été effectuée à Bamako au Centre de Formation Professionnel (CFP) en présence de l'Office de Radiodiffusion et de Télévision du Mali (ORTM). Le choix du CFP n'est pas anodin; le transfert de compétences entre l'ingénieur allemand et les élèves de la section mécanique a permis à ces derniers de ce familiariser avec la technologie de convertion.
La pourghère (jatropha en anglais) est une plante abondante et non-comestible qui pousse facilement sous le climat semi-aride du Mali. Elle est utilisée traditionnellement en haies vives comme barrière naturelle pour protéger les champs des animaux et de l'érosion éolienne. Les graines qu'elle produit contiennent 30-34% d'huile qui nécessite une presse pour son extraction. Jusqu'à récemment, Il été très difficile de trouver une presse à prix abordable sur le marché. Dans le cadre du projet «Sustainable Energy Advisory Facility - SEAF», MFC avec l'appui technique des Atelier Militaire centraux de Markala et la colaboration avec le CNESOLER a produit une presse à pourghère en transférant la technologie d'Inde.
MFC travaille maintenant depuis plusieurs années sur les technologies permettant d'utiliser l'huile de pourghère. L'huile est ainsi utilisée dans les plateformes multifonctionnelles pour faire fonctionner les moteurs monocylindre de 8 ou 10cv. L'énergie mécanique produite par le moteur permet d'actionner un moulin, un charge batteries, un alternateur de 7kW ou la presse à huile. C'est ainsi que MFC avec l'appui financier du PFD-FEM a voulu faire un transfert de compétence à travers ce projet de convertion.
L'entreprise Elsbett GmbH a plus de 18 ans d'expérience dans l'utilisation d'huile végétale comme substitut de diesel. Il y a à l'heure actuelle plus de 1000 voitures allemandes et plusieurs trains qui fonctionnent avec un faible impact environnemental en utilisant de l'huile végétale (la plupart de l'huile de colza). Au départ, Elsbett produisait et installait des moteurs de forte efficacité spécialement conçus pour fonctionner avec de l'huile végétale. Maintenant la compagnie se concentre sur la conversion de moteurs diesel standards en ajoutant un système de préchauffage de l'huile et un second filtre à carburant tout en changeant les bougies et les injecteurs. La conversion peut être effectuée par Elsbett ou ceux qui possèdent suffisamment de connaissances techniques peuvent acheter le kit de conversion et faire les modifications eux-mêmes. Face à l'augmentation du prix des hydrocarbures, l'huile végétale est LA solution énergétique pour le transport de demain.

Plus d'informations sur l'utilisation d'huile de pourghère
:: MFC-Pourghère
:: Elsbett GmbH

[ haut de page ]
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Un moulin à huile!

Le village de Sirantoumou dans la commune de Bendougou (cerle de Kita), est maintenant doté, à travers d'un projet de MFC sur financement du PMF/FEM et de l'ambassade du Canada (FCIL), d'un centre de service composé d'un moteur 10cv, et d'un moulin. Traditionnellement, les femmes passent beaucoup de temps à la préparation de la nourriture. La majeure partie de ce temps est consacrée à piller les divers ingrédients. Ainsi, le moulin permet aux femmes de libérer du temps pour se consacrer à d'autres activités comme des activités génératrices de revenue par exemple.
L'installation de ce centre fait partie d'un projet plus important que mène MFC dans la commune de Bendougou : développement de la filière pourghère/énergie. Le village de Sirantoumou a inauguré une plantation de 7ha de pourghère en juillet 2005. Les graines récoltées pourront être pressée à Bendougou (distant de 6km). En effet la MFC a installé à Bendougou, en 2003, un centre de service énergétique permettant de presser la pourghère. L'huile ainsi obtenue servira de carburant pour faire fonctionner les moteurs quatres temps. Le village acquière donc une certaine autonomie énergétique, ce qui lui permet de pouvoir réinvestir ses revenus dans le village au lieu de les dépenser en carburant.
Enfin l'installation du centre a été réalisée de telle sorte qu'un générateur et un charge batteries puissent être rajoutés à l'avenir. Tous les éléments sont montés sur un châssis ce qui permet une certaine modularité et rend le réglage des courroies plus aisé.
[ haut de page ]
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Quand l'énergie solaire se met au service de la santé.

Dans le cadre d'un projet de partenariat entre le collège occidentale de physique de Los Angeles (État Unis) et l'Ecole nationale des Ingénieur (Mali), Malifolkecenter a proposé son expertise et son expérience dans le projet d'électrification du Centre de Santé Communautaire (CESCOM) de Kaara, commune rurale de Mena (Cercle de Kolondièba).

L'installation comporte une dizaine de points lumineux qui sont alimentés par deux batteries de 120 Ah. L'énergie nécessaire à son fonctionnement est fournie par un panneau solaire d'une puissance de 120 W.

L'installation a été réalisée en collaboration avec la mairie et les membres du village qui seront chargés de sa maintenance. Pour ce faire le village s'est organisé autour d'un comité de gestion et d'entretien. Ces techniciens ont reçut une formation expliquant le principe de fonctionnement de l'installation ainsi que les modalités d'entretien.
Ce projet vient se rajouter à la cinquantaine de centres de santé ou de matenités électrifiés par les soins de MFC.

[ haut de page ]
NGO MFC Energy Environment / ONG MFC Energie Environnement
Faladié SEMA - Rue 851, porte 181 - BP E4211 - Bamako - Repulic of Mali
m f c @ m a l i f o l k e c e n t e r . o r g
w w w . m a l i f o l k e c e n t e r . o r g